Taylor le Médecin-chercheur - 1er janvier 2170 - 00H - Binta, Konimba

Aller en bas

Taylor le Médecin-chercheur - 1er janvier 2170 - 00H - Binta, Konimba

Message par Le Maire le Jeu 31 Mai - 17:26

Cher journal,

Je suis dans le labo, la Dissidence a décidé d’attaquer la ville à coups de bombes. Je vois par la fenêtre que les explosions se rapprochent peu à peu et tout à coup j’entends une bombe exploser à 15 mètres de ma position. Deux solutions s’offrent à moi : déguerpir en vitesse afin de sauver ma vie ou sauver le travail de toute une vie en la risquant.

   Je ne pourrais plus jamais me regarder dans une glace si je ne fais rien. Des câbles à côté de moi commencent à exploser, me font sortir de mes pensées. Je cours à toute vitesse vers mon bureau essayant au mieux d’éviter les attaques. J’entends des bâtiments s’écrouler, des incendies se déclencher, mais enfin j’arrive à mon bureau.

   Quand j’arrive devant le tiroir qui contient ma vie, je me rends compte que sur mon trousseau de clés il y a beaucoup trop de clés, je ne sais plus laquelle est la bonne. J’essaye toutes les clés rapidement tout en entendant les explosions se rapprocher. Enfin ! Je les ai ! Je prends mon gros classeur et c’est seulement maintenant que je me rends compte qu’il pèse au moins dix kilos, mais je file à toute allure.

    J’essaie de descendre par les escaliers, mais pile au moment où je m’apprête à les emprunter elle explose et je fais aussitôt demi-tour. Je ne sais plus quoi faire. J’arrive dans un couloir et en ouvrant l’une des portes je vois un grand feu qui menace de sortir de la pièce alors je la ferme immédiatement. Je me souviens que dans tous les couloirs au laboratoire il y a des sorties de secours au plafond. Alors vite je la cherche, la trouve, essaye de l’atteindre mais sans succès. Je comprends alors que c’est à cause de mon gros classeur que je ne peux attraper la trappe. Je m’assoie par terre, fatigué d’essayer de survivre sans succès et attendant que les flammes viennent à moi. Ça me serait impossible d’abandonner mes travaux alors tant pis. Soudain j’aperçois un extincteur à portée de main, donc sans réfléchir j’éteins le feu et m’aide de l’extincteur pour atteindre la trappe. Je me hisse sur le toit, prends l’escalier de secours qui bizarrement lui n’a pas été ravagé par les explosions. Je suis enfin libre !
avatar
Le Maire
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 02/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://vilargenome.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum